Je suis artiste multidisciplinaire et chercheur qui travaille principalement à travers le son, la performance, le texte et la vidéo. Je développe des modes de composition et des stratégies chorégraphiques pour explorer les limites du langage et les seuils de la perception en rapport avec un site, une architecture ou un milieu spécifique.

À partir d’un travail de recherche sur le terrain (field recording) et en archives, je crée des dispositifs conceptuels qui utilisent principalement la matérialité et le potentiel narratif du son pour traduire des formes et des manières de (re)construire du commun. Entre ethnographie sensorielle et intervention critique, mes oeuvres cherchent à mettre en scène la fragilité des liens et des filiations qui construisent les lieux et les histoires qui nous habitent, que nous habitons.

Low tech, high concept : des gestes et des images mineurs, des agencements précaires pour prendre acte d’une vulnérabilité partagée.


marc a. reinhardt 2018