The Fanning (work in progress)






The Fanning [titre de travail] est un projet d’installation performative conçu à partir de ventilateurs électriques, de haut-parleurs et d’un système de microphones sans-fil. L’interaction des objets entre eux et avec la résonance acoustique du lieu produit un environnement sonore qui fluctue dans le temps de manière aléatoire. La transformation dynamique du dispositif procède par rétroaction [feedback] positive et négative, ce qui génère des fluctuations imprévisibles et/ou l’atteinte d’un état d’équilibre précaire, impermanent.

Des professionnels et non-professionnels sont invité.e.s à intervenir dans le dispositif avec leur voix pour expérimenter différentes manières d’entrer en résonance avec cet environnement « métastable », constamment au seuil de la surcharge sensorielle. Cette choralité humaine et non-humaine explore, par l’écoute et la vocalité, l’agentivité des objets et notre capacité collective de « vivre avec le trouble » (Donna Haraway) sur fond de désastre climatique.

Une résidence au centre DAÏMÔN a permis de développer les premières phases du projet. 



marc a. reinhardt 2019